Voir plus

Le ralentissement des écoulements en amont des zones à enjeux permet de réduire les débits de pointe des cours d’eau et d’atténuer le phénomène de débordement dans les zones à enjeux. C’est l’aménagement global du territoire qui doit donc être réfléchi à cet effet, s’appuyant sur les zones d’expansion des crues dans le lit majeur des cours d’eau et sur la gestion des écoulements sur les versants et les têtes de bassin.

Qu’est-ce qu’une zone d’expansion des crues ?

Une zone d’expansion des crues est un secteur pas ou peu urbanisé et peu aménagé où se répandent les eaux lors du débordement des cours d’eau dans leur lit majeur.

Les zones d’expansion des crues jouent un rôle déterminant en réduisant momentanément le débit à l’aval et en allongeant la durée de l’écoulement. La rétention temporaire de l’eau participe au fonctionnement des écosystèmes aquatiques et terrestres. Certaines zones d’expansion des crues sont devenues moins fonctionnelles en raison de déconnexions hydrauliques, de la présence de remblais, de dispositifs de drainage. La reconquête des zones d’expansion des crues, voire la sur-inondation (renforcement du rôle de stockage naturel), figure dans les objectifs du Programme d’Actions de Prévention des Inondations.

Zone d’expansion des crues à Vindelle ©Aerial Pictures Drones Charente

Qu’est-ce-que la gestion des écoulements sur les versants et têtes de bassin ?

Les aménagements d’hydraulique douce ont vocation à favoriser l’infiltration de l’eau et à limiter les vitesses d’écoulement au plus près de la source de production des ruissellements.

  • Exemples d’aménagements doux de versants : haies, talus, boisements…
  • Exemples d’aménagements doux de têtes de bassin : reméandrage de ruisseau, plantation de ripisylve, restauration de zones humides…

En parallèle, les pratiques culturales doivent tendre vers une meilleure rétention de l’eau dans les sols et une moindre sensibilité au phénomène de ruissellement. L’intérêt de cette gestion à la source est certain pour la régulation des petites crues mais aussi pour le soutien des débits d’étiage, l’amélioration de la qualité de l’eau ou encore  la biodiversité.

Zone humide © EPTB Charente

L’étude de ralentissement dynamique des crues

L’EPTB Charente a engagé en septembre 2019 une étude de ralentissement dynamique des crues à l’échelle du bassin versant de la Charente. Les objectifs sont les suivants :

  • amélioration de la connaissance sur les zones d’expansion des crues (ZEC) et sur les zones de ruissellement,
  • amélioration de la connaissance sur la formation des inondations et les horloges de crues,
  • définition d’une stratégie de gestion globale des écoulements et de ralentissement des crues.