Voir plus

Caractéristiques

  • Type de PAPI : d’intention
  • Période de mise en œuvre : 2021-2023
  • Montant du programme : (données à venir)
  • Nombre d’actions : (données à venir)
  • Partenaires du projet : EPTB Charente, Communauté d’Agglomération Rochefort Océan (CARO) et Communauté de Communes du Bassin de Marennes (CCBM), Etat, Région Nouvelle-Aquitaine, Département de la Charente-Maritime, communes
  • Superficie du territoire : 171 km²
  • Département concerné : Charente-Maritime
  • Communes en Territoire à Risque Important : 9
  • Population en zone à risque (évènement « moyen ») : 100
  • Emplois en zone à risque (évènement « moyen ») : 160
  • Linéaire initial de digues : 36 km

 

Contexte d’élaboration

Les conséquences de la tempête Xynthia en février 2010 ont renforcé la prise de conscience de la vulnérabilité des littoraux français vis-à-vis du risque de submersion marine. Dans les années 2012-2013, le littoral de la Charente-Maritime s’est doté de PAPIs pour traiter ce risque. Situé entre l’estuaire de la Charente et l’estuaire de la Seudre, le marais de Brouage est resté en retrait de cette dynamique, concentrée sur les secteurs à enjeux humains les plus forts.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive Inondation, l’ensemble du littoral charentais-maritime a été identifié comme territoire à risque important d’inondation (TRI). La Stratégie Locale de Gestion du Risque d’Inondation de ce territoire, co-portée par l’EPTB Charente et approuvée le 19 avril 2018, a mis en lumière le besoin de couvrir le marais de Brouage d’un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI). Le SAGE Charente comporte lui aussi une disposition allant dans ce sens.

Fin 2018, les deux EPCI du marais de Brouage, la Communauté d’Agglomération de Rochefort Océan (CARO) et la Communauté de Communes du Bassin de Marennes (CCBM) ont sollicité l’EPTB Charente, afin de bénéficier d’un accompagnement dans l’élaboration d’un PAPI d’intention sur le marais de Brouage.

La labellisation du PAPI est envisagée pour la fin de l’année 2020.