Voir plus
La mise en œuvre de la Directive Inondation coordonnée par les services de l’Etat se déroule en 4 étapes progressives et réactualisées tous les 6 ans :
- Evaluation Préliminaire des Risques d'Inondations
- Identification des Territoire à Risque Important d'inondation (TRI)
- Cartographie plus précise des risques sur ces TRI
- Elaboration de plans/stratégies de gestion des risques d'inondation

Evaluation Préliminaire des Risques d’Inondation (EPRI)

L’Evaluation Préliminaire des Risques d’inondation (EPRI) du district Adour-Garonne a été arrêtée par le Préfet Coordonnateur de bassin le 21 mars 2012. Elle croise des indicateurs d’enjeux avec des enveloppes approximatives des inondations (enveloppes plutôt maximalistes). Le traitement des données suit la même méthode sur tout le territoire national et fournit donc une analyse équitable.

Pour en savoir plus

Identification des Territoires à Risque Important d’inondation (TRI)

Un Territoire à Risque Important d’inondation (TRI) est défini comme une concentration d’enjeux (population, emplois…) dans une zone potentiellement inondable. L’identification des TRI se fonde sur les résultats de l’évaluation préliminaire des risques d’inondation.

La liste des TRI du district Adour-Garonne a été arrêtée par le Préfet Coordonnateur de bassin le 11 janvier 2013.

Pour en savoir plus :

Cartographie plus précise des risques sur les TRI

TRI Saintes-Cognac-Angoulême

Trois niveaux d’aléas sont pris en considération pour cartographier plus finement les risques sur ce TRI :

  • Aléa fréquent –> réflexion pour la réduction des dommages,
  • Aléa moyen –> réflexion pour l’aménagement du territoire
  • Aléa exceptionnel –> réflexion pour la gestion de crise.

Pour le TRI fluvial Saintes-Cognac-Angoulême, l’aléa fréquent correspond à une pluie de période de retour 20 ans, l’aléa moyen correspond à la crue centennale de 1982 (aléa de référence du PPRI) et l’aléa exceptionnel à un évènement millénal.

Sur la base de ces zones à risque d’inondation, la cartographie :

  • recense par commune du TRI, la population et le nombre d’emplois exposés,
  • repère les enjeux : bâti, surfaces d’activités économiques, établissements de soins, campings, gares, …

La cartographie du TRI Saintes-Cognac-Angoulême a été approuvée par le Préfet Coordonnateur de bassin le 3 décembre 2014.

Exemple de cartographie de risque © DREAL PC

Pour prendre connaissance des cartes et du rapport de présentation :

Consulter le site de la DREAL

TRI Littoral Charentais-Maritime

Quatre niveau d’aléa sont retenu pour le phénomène de submersion marine :

  • Evènement fréquent : période de retour entre 10 et 30 ans
  • Evènement moyen  : période de retour entre 100 et 300 ans (s’appuie sur les cartes du PPRN pour l’estuaire de la Charente)
  • Evènement moyen plus changement climatique à l’horizon 2100 (hypothèse de surélévation du niveau marin de 60 cm) : la cartographie s’avère être équivalente à l’évènement exceptionnel
  • Evènement exceptionnel : période de retour supérieure à 1000 ans

La cartographie du TRI Saintes-Cognac-Angoulême a été approuvée fin 2014 par arrêté interpréfectoral.

Pour prendre connaissance des cartes et du rapport de présentation :

Consulter le site de la DREAL

Plans/stratégies de gestion des risques d’inondation

Stratégie Nationale de Gestion des Risques d’Inondation (SNGRI)

La stratégie nationale, arrêtée par les ministres de l’Écologie, de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Logement le 7 octobre 2014, définit les orientations fondamentales suivantes :

  • Augmenter la sécurité des populations exposées,
  • Stabiliser sur le court terme et réduire sur le moyen terme, le coût des dommages potentiels liés aux inondations,
  • Raccourcir fortement le délai de retour à la normale des territoires sinistrés.

Pour en savoir plus :

Stratégie Nationale de Gestion des Risques d’Inondation – MEDDE

Plan de Gestion des Risques d’Inondation (PGRI)

Ce plan, établi à l’échelle du district, ici le bassin Adour-Garonne, fixe des grands objectifs et des dispositions à respecter. Il a été arrêté par le Préfet Coordonnateur de Bassin le 1er décembre 2015 et s’impose aux documents de planification urbaine et aux programmes et décisions administratives dans le domaine de l’eau.

Pour en savoir plus :

Stratégie Locale de Gestion du Risque d’Inondation (SLGRI)

Elle est le cœur de la politique de prévention des inondations à l’échelle locale sur les TRI et est préférentiellement portée par les collectivités territoriales. Après approbation de la SLGRI, un ou des programmes d’actions sont élaborés pour mettre en œuvre les dispositions de la SLGRI.

Saintes-Cognac-Angoulême

La SLGRI sur le territoire Saintes-Cognac-Angoulême est portée par l’EPTB Charente et co-pilotée par la Préfecture de la Charente.

  • Elle a été validée localement en comité de pilotage le 29 juin 2016
  • Elle a obtenu l’avis favorable de la Commission Inondation du Bassin Adour-Garonne le 7 novembre 2016

Le schéma ci-dessous présente une vue d’ensemble des objectifs de cette SLGRI :

Inondations_objectifs_SLGRI_SCA

Déclinaison des objectifs de la SLGRI Saintes-Cognac-Angoulême

Les documents de la SLGRI Saintes-Cognac-Angoulême sont téléchargeables ici.

Littoral Charentais-Maritime

L’élaboration de la SLGRI du TRI littoral Charentais-Maritime est placée sous le pilotage de la Préfecture de la Charente-Maritime. L’émergence d’un portage par les collectivités sur ce territoire hétérogène est plus complexe : 5 PAPI animés par autant de structures sont déjà en vigueur sur ce périmètre (Estuaire Gironde, Seudre, Oléron, Charente & Estuaire, Baie d’Yves).  Il va être nécessaire d’organiser un co-portage de la SLGRI pour traiter de la diversité territoriale.