Voir plus
La gouvernance de l’élaboration de la Stratégie Locale de Gestion des Risques d’Inondation est définie par arrêté préfectoral : elle s'appuie sur un préfet pilote, une structure porteuse, des parties prenantes et un comité de pilotage.

Principe de gouvernance

La structure porteuse est chargée de l’élaboration et du suivi de la mise en oeuvre de la SLGRI ; le Préfet de département est désigné comme pilote de la SLGRI et est accompagné à ce titre par les services de la Direction Départementale des Territoires.

Les parties prenantes ont pour rôle de valider le périmètre, les grands objectifs et les délais de la SLGRI, de proposer des sous-objectifs et des dispositions opérationnelles, de contribuer à la construction du programme d’actions et de se projeter dans la maîtrise d’ouvrage des opérations du programme. Elles sont constituées des services de l’Etat, de l’Agence de l’Eau, des Départements, de la Région, de communes et d’EPCI, de gestionnaires du fleuve et de ses affluents, de porteurs de SCoT, de services de secours, de chambres consulaires, de services en charge des milieux aquatiques, de gestionnaires de réseaux et d’associations.

Le comité de pilotage a pour rôle d’examiner les orientations proposées par les parties prenantes, de valider les sous-objectifs et les dispositions, de valider le/les programmes d’actions et de suivre la mise en œuvre de ces programmes. Il est constitué d’acteurs représentatifs des différentes parties prenantes.

TRI Saintes-Cognac-Angoulême

L’organisation de la SLGRI de ce territoire est définie par un arrêté conjoint des Préfets de la Charente et de la Charente-Maritime signé le 11 août 2014.

L’organisation administrative est fixée comme suit :

  • préfet pilote de la SLGRI : préfet de la Charente
  • structure porteuse de la SLGRI, copilote de la démarche : EPTB Charente
  • service de l’État chargé de coordonner l’élaboration, la révision et le suivi de la mise en œuvre de la SLGRI : Direction Départementale des Territoires de la Charente.

La construction de la SLGRI et de son programme d’actions s’appuie sur la participation des parties prenantes réunies en ateliers thématiques :

  • Atelier connaissance et culture du risque
  • Atelier gestion de crise
  • Atelier aménagement durable
  • Atelier gestion des écoulements

Atelier « culture du risque » – SLGRI Saintes-Cognac-Angoulême © EPTB Charente

TRI Littoral Charentais-Maritime

L’organisation de la SLGRI de ce territoire est définie par un arrêté du Préfet de la Charente-Maritime signé le 19 avril 2017.

L’organisation administrative est fixée comme suit :

  • préfet pilote de la SLGRI : préfet de la Charente-Maritime
  • structures porteuses de la SLGRI, copilotes de la démarche : EPTB Charente, Syndicat Mixte d’Accompagnement du SAGE Seudre (SMASS), Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde (SMIDDEST)
  • service de l’État chargé de coordonner l’élaboration, la révision et le suivi de la mise en œuvre de la SLGRI : Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Charente-Maritime.

La construction de la SLGRI et de son programme d’actions s’appuie sur la participation des parties prenantes réunies en ateliers géographiques :

  • Bassins de risque de l’estuaire de la Charente, de la Baie d’Yves et du marais de Brouage
  • Bassin de risque de l’Ile d’Oléron
  • Bassin de risque de l’estuaire de la Seudre
  • Bassin de risque de l’estuaire de la Gironde