Voir plus
La Cellule Migrateurs a une très bonne connaissance du territoire, ce qui lui permet d’avoir une vision globale des enjeux à l’échelle du bassin, notamment grâce à la complémentarité de ses trois animateurs non seulement au niveau de leurs compétences, mais aussi de leur couverture géographique. L’organisation et le fonctionnement actuels de la Cellule Migrateurs ont montré leur pertinence et leur efficacité lors des précédents programmes.

Les suivis techniques de terrain portés par la Cellule Migrateurs permettent l’acquisition de données essentielles pour une meilleure connaissance des migrateurs amphihalins et un diagnostic à l’échelle globale des bassins. La pérennisation de ces suivis permettra d’évaluer, via l’actualisation d’un tableau de bord de diagnostic, les résultats des mesures de gestion engagées.

La Cellule assure une large communication de ses actions et des résultats obtenus. La Cellule assure également auprès de différents publics et dans divers cadres une mission de sensibilisation aux problématiques de la restauration des poissons migrateurs amphihalins et de la continuité écologique.

Les principaux partenaires financiers et techniques de la Cellule Migrateurs sont : l’Europe (FEDER), l’agence de l’eau Adour Garonne, l’EPTB Charente, le groupement des fédérations de pêche Poitou-Charentes, le Centre Régional d’Expérimentation et d’Application Aquacole (CREAA), la Région Nouvelle Aquitaine, l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB), l’IFREMER, l’IRSTEA, l’INRA, les Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), les Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDT et DDTM), les conseils départementaux, le Forum des Marais Atlantiques, le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins 17 (CDPMEM), les fédérations et associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique, les syndicats de bassins et de marais…

Créée par une forte volonté locale et désormais reconnue au niveau national, la Cellule Migrateurs a su faire reconnaître la Charente et la Seudre comme des unités de gestion à part entière.

Interlocuteur privilégié, elle participe à une meilleure connaissance des poissons migrateurs amphihalins de ces bassins. Elle apporte expertise et appui technique, assure le lien entre les différents acteurs des problématiques « poissons migrateurs » ainsi qu’une sensibilisation efficace. Elle anime un véritable réseau d’acteurs afin de dynamiser les actions sur les bassins versants de la Charente et de la Seudre.

Le travail engagé par la Cellule Migrateurs a vocation à être poursuivi dans le cadre d’un troisième programme 2016-2020 pour la sauvegarde des poissons migrateurs amphihalins et la restauration de la continuité écologique. Les activités de la Cellule permettront d’affiner et d’actualiser les connaissances sur les populations et d’accompagner et de suivre les projets de restauration des milieux. L’acquisition de l’ensemble de ces données permettra d’évaluer les résultats des mesures de gestion prises et des actions mise en œuvre.

 

Les animateurs de la Cellule Migrateurs : Audrey POSTIC-PUIVIF (EPTB Charente) Eric BUARD (CREAA) François ALBERT (Groupement des fédérations de pêche de Poitou-Charentes)