Voir plus

La Cellule Migrateurs : un fonctionnement opérationnel

Suite à l’étude des potentialités piscicoles pour les poissons migrateurs menée en 2003 à l’initiative de l’EPTB Charente, il a été mis en évidence que la globalité du bassin Charente et Seudre présente de bonnes potentialités d’accueil pour les poissons migrateurs amphihalins. Les forts enjeux identifiés et l’arrivée de nouveaux outils de cadrage ont conduit plusieurs partenaires du bassin à engager une action commune, notamment l’EPTB Charente et le Groupement des Fédérations de Pêche de Poitou-Charentes. C’est dans ce contexte qu’en 2008 la volonté de mettre en place une animation « poissons migrateurs » a vu le jour avec la création de la Cellule Migrateurs. Le CREAA a rejoint la Cellule en 2009. Le travail s’organise autour de programme d’actions pluriannuel pour la sauvegarde et la restauration des poissons migrateurs amphihalins. Le premier programme s’est déroulé de 2009 à 2011 et le deuxième couvre la période 2012-2015.

Dans sa configuration actuelle la Cellule Migrateurs s’appuie sur le travail complémentaire de trois animateurs répartis sur l’ensemble du territoire qui assurent le lien entre les différentes actions : Audrey POSTIC-PUIVIF basée à Saintes (EPTB Charente), François ALBERT basé à Angoulême (Groupement des Fédérations de Pêche de Poitou-Charentes), et Eric BUARD basé au Château-d’Oléron (Centre Régional d’Expérimentation et d’Application Aquacole).

La cohérence territoriale et transversale des actions est assurée par un comité de pilotage rassemblant des représentants de l’Europe, l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, la Région Poitou-Charentes, de l’EPTB Charente, du Groupement des Fédérations de Pêche de Poitou-Charentes, du CREAA, de l’ONEMA, des départements des bassins versants Charente et Seudre, des administrations (DDT, DDTM, DREAL), des organismes de recherche (CEMAGREF, INRA, IFREMER) et des professionnels de la pêche ainsi que des représentants de la pêche de loisir. Il se réuni deux fois par an pour valider et orienter les actions de la Cellule. Des groupes de travail plus restreints sont convoqués selon les besoins.

Le schéma ci-dessous illustre le fonctionnement de la Cellule Migrateurs :

organisation_cellule_migrateurs

 

DSCN9255

La Cellule Migrateurs