Voir plus
Sur le bassin versant de la Charente, les enjeux exposés aux risques d’inondation par débordement de cours d’eau ou par submersion marine sont nombreux. Pour des évènements dits centennaux, on recense en zone inondable près de 30 000 habitants et plus de 15 000 emplois.

Les principaux évènements de référence pour le territoire sont :

  • la crue de décembre 1982, la plus forte connue sur le fleuve Charente en aval de Mansle et sur quelques affluents ;

Saintes – Décembre 1982 © Jacques Hugues

  •  la tempête Xynthia de février 2010, qui a provoqué un épisode majeur de submersion marine dans l’estuaire de la Charente.
Port-des-Barques – Février 2010 © DDTM17

Port-des-Barques – Février 2010 © DDTM17

Mais ces épisodes d’inondation ne sont pas uniques dans les annales. On peut citer pour les évènements répertoriés au cours du siècle passé :

  • les crues de 1904, 1944, 1962, 1986 et 1994 pour le fleuve Charente et ses affluents
  • les tempêtes de 1924, 1940, 1957 et 1999 pour l’estuaire de la Charente

La vigilance face au risque d’inondation doit donc demeurer active et la prévention doit s’exercer au quotidien.

Un Programme d’Actions de Prévention des Inondations est cours de mise en œuvre sur le territoire : il s’agit du PAPI Charente & Estuaire, porté par l’EPTB Charente. Il vise à agir sur toutes les composantes du risque : culture du risque, réduction de vulnérabilité, gestion de l’aléa…